S'identifier - Contact

Comment labelliser
son jardin-refuge ou balcon

Téléchargez la plaquette  Refuge LPO 
- Remplissez la fiche de description de votre jardin ou balcon
- Signez l'adhésion à la charte Refuge
- Joignez le paiement pour recevoir votre coffret
Vous pouvez si vous le voulez adhérer à la LPO
- Envoyez le tout à la LPO à Rochefort

► Signalez votre refuge au groupe LPO Sud Sarthe pour être prévenu des animations
→ contact  Bruno Clep

Participez aux observations photographiques
          La dernière parue
          



25 mai 2010 : 29 jardins asniérois labellisés, 7 sympathisants 

Nous contacter

Connaître les oiseaux


A découvrir

-> merveilles de la nature
-> merveilles de la nature
le photoblog de johug
-> petite planète durable.com
-> petite planète durable.com
le blog d'une ados passionnée d'écologie
-> web-photo
-> web-photo
le site photos de Renaud

guide de détermination


mon blog photos:
http://    poesienature.skynetblogs.be
nouveau blog de joel

Bienvenue !


Mots-clés


Archives par mois



Grand déménagement car la famille s'agrandit !!

La trame verte des jardins d'oiseaux s'étendant maintement au Sud Sarthe, nous sommes en train de transférer ce site sur un nouvel hébergement web plus performant. Retrouvez-nous très bientôt sur le site Le Jardin augmenté (en cours de construction). Une rubrique spéciale sera consacrée aux jardins labellisés LPO.
En attendant, seul l'article concernant le suivis migratoir des oies cendrées et des grues reste ouvert aux commentaires.

Pour plus d'infos sur la trame verte des jardins d'oiseaux Sud Sarthe, vous pouvez laisser un message à Bruno Clep, responsable du groupe.

Mots-clés : , ,

Par isabelle • Accueil • Vendredi 27/09/2013 • 0 commentaires  • Lu 1585 fois

La trame verte des jardins labellisés "Refuge LPO"

Connaissez-vous le principe de la Trame Verte ? C'est un maillage écologique local constitué de lieux allant de quelques m2 de terrain, comme un jardin, à plusieurs hectares, comme des espaces publics. Ils ont en commun la particularité d'être entretenus suivant des principes respectant et favorisant la vie sauvage. Ils constituent ainsi des points isolés ou juxtaposés, réservoirs de biodiversité.

La LPO est, depuis plusieurs années maintenant, à l'initiative de la création de nombreux de ces lieux partout en France, labellisés sous la dénomination "Refuge LPO" et regroupés en réseau (12 689 lieux totalisant 32 000 ha). Le groupe de la LPO local travaille depuis plusieurs mois sur cette idée en la développant par deux approches différentes :

- Au niveau de la ville de Sablé, une convention vient d'être signée avec la Mairie pour la mise en place d'un refuge Excellence (une première en Sarthe) sur les bords de la Vaige, permettant de préserver ce milieu naturel par une gestion différenciée des espaces et d'y mener des actions de sensibilisation. D'autres communes de la Communauté sont également intéressées.
- Au niveau de notre village, près d'une quinzaine de propriétaires (et locataires) sont en train de préparer la labellisation de leurs jardins, désireux de signer la charte des refuges LPO.

Les engagements sont simples :
- Protéger les oiseaux et la nature en assurant la tranquillité des lieux, en particulier pendant les périodes sensibles : nidification et grands froids.
- Protéger au mieux la faune et la flore, dans le respect de la réglementation en vigueur. Faire que les équilibres écologiques ne soient jamais mis en danger, et leur porter une attention particulière lorsqu'il y existe des enjeux en matière de conservation d'espèces ou de milieux remarquables.
- Offrir des milieux de vie favorables à la faune et à la flore :
- en leur fournissant une aide directe, par exemple, par la pose de nichoirs, de points d'eau, de mangeoires...
- en privilégiant la plantation d'arbres et d'arbustes indigènes, favorables aux insectes, aux mammifères et aux oiseaux.
- en préférant les méthodes de jardinage écologiques, notamment pour la fertilisation (compostage) et le contrôle des maladies.
- en diversifiant et aménageant, en fonction de la surface des lieux, de nouveaux milieux, comme une haie champêtre, une mare, un coin « d'herbes folles », un mur de pierres sèches...
- Agir dans le sens d'un développement durable en adoptant des gestes écocitoyens, notamment en faisant des économies d'énergies et de ressources, comme l'eau, en participant au recyclage des matériaux et en limitant les sources de pollution dans l'environnement.
- Si le lieu est dans une zone où la chasse peut s'exercer, s'engager à ne pas y chasser et y interdire la chasse lorsque cela est légalement possible. 
 
Coût de la labellisation de son jardin : 29€50 (une seule fois au départ, déductible à 50% des revenus imposables) -> LA LPO vous enverra alors un nichoir, le panonceau "Refuge LPO - jardin d'oiseaux" ainsi que les brochures "Les oiseaux de votre jardin" et "Les aménagements nature au jardin". Vous recevrez également le bulletin de liaison du réseau.

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter sur le village, Jean-Louis Lemarié et Bruno Clep. Ils sont à votre disposition pour toute aide technique et pour partager avec vous leur engagement.
Vous trouverez régulièrement sur ce lieux des fiches de renseignements pour vous aider à favoriser la biodiversité dans votre jardin.



(Merci à Bartoche, petit reporter d'images, pour ses photos prises dans son jardin d'oiseaux !)

Mots-clés : ,

Par isabelle • Accueil • Jeudi 03/04/2008 • 0 commentaires  • Lu 1877 fois

Le Jardin Planétaire par Gilles Clément

"Le Jardin Planétaire, pays sans frontière et sans drapeau, sans nécessité de guerre, armé de la seule volonté des passagers de la Terre, se présente comme un projet général intéressant le jardin dans sa plus modeste comme dans sa plus vaste dimension, couvrant l'espace urbain comme l'espace rural, interpellant le politique dans sa fonction la plus modeste ou la plus étendue. Il sollicite l'ensemble des acteurs de la société sur le rôle de chacun pour :
- exploiter la diversité sans la détruire.
- donner à tous les êtres une chance d'avenir selon un processus non discriminatoire de l'évolution, non déterministe et non arbitrairement sélectif.
- engager une politique de non accumulation de biens surnuméraires et polluants.
- développer les énergies douces et autonomes.
- élaborer une mondialisation nouvelle non inféodée à l'Ordre Marchand.
- créer un réseau de projets locaux éclairés par une vision élargie et tolérante où les constituants naturels et culturels issus du brassage planétaire dictent les règles d'une économie locale.
- instruire une exploitation biologique du sol, favoriser les complexes écologiques industriels de recyclage de l'énergie.
- développer des pratiques visant à maintenir ou renforcer la qualité biologique des substrats : eau, air, sols.
- en toutes circonstances favoriser l'invention de la vie, l'expression de sa diversité.
- envisager le développement imprédictible du Jardin comme une possible source de renouvellement et chaque jour s'en étonner."
Gilles Clément

Mots-clés : ,

Par isabelle • Accueil • Mardi 01/04/2008 • 0 commentaires  • Lu 1814 fois

Charte de l'Environnement


-> à télécharger au format pdf


Mots-clés :

Par isabelle • Accueil • Mardi 01/04/2008 • 0 commentaires  • Lu 2808 fois